avril 2020, La Ronde (Silence)

sur le mot SILENCE, ronde de ce mois d’Avril confiné

et ici j’accueille avec plaisir Dominique Autrou pour un poème anagrammatique et pour ma part je vais chez  chez Giovanni qui écrit chez Marie-Noelle  laquelle écrit chez Hélène  qui écrit chez Noël  qui écrit chez Franck, lequel écrit chez Dominique qui transmet à Jacques mais il y a aussi Céline (qui écrit « Trève » sous le texte de Franck) et puis Guy           :

 

Ciel, une île !

Clé ciselée, le sens ne lésine, encense :

sciènes nées ici, silènes enclins.

Siècle en scène, les nièces en cilice :

« Élise, le slice ! » (ciné !)

 

Il scie les éléis, les lis (le nec)

Sienne, les seins enliés,

elle lisse le sel, lie le lin

(une lie sénile : « Lésés ! »)

Cils secs, il nie le lien, s’enlise : « Silence ! » (sic)

 

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Noël Bernard – fin connaisseur – m’a rappelé que pour la forme, il s’agissait d’un « beau présent », précision d’importance ! Je suis navré, rétrospectivement, de ne pas m’être mieux informé, mais sur le fond, quel passionnant exercice… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :