aucun style (3)

    Que dirions nous du souvenir sans les mots, comment relever ces Lazare ? voir cette laverie dans la rue, son parfum de lessive, de javel tiède, puis vers le marché les fanes de carotte, l’odeur aromatique des poireaux, plus loin le grésillement de la lampe bleue du boucher exterminant les mouches (à ce moment […]

aucun style (2)

Qu’on les convoque chacun en les éveillant de leur longue sieste Et à la fin tout ça fera un tas ample et dodu, et on pourrait alors prendre leurs lettres par poignées, les lancer, s’en faire une offrande aérienne, et retenir le premier mot venu, celui qu’on lit, celui que le moment présent suscite, celui […]

aucun style (1)

(Balthus La Phalène, MNAM Beaubourg, Paris) Commencer par quoi ? Et par quel mot Et d’où partir dans ce qu’il faut dire Il faut dire ? Allons oui, comme il faudrait avouer pour être libre , allons pour lâcher les chiens du langage, leur donner libre course : vous choses et personnes nommées, vous verbes […]

sur le pont

       Je suis revenu bien fatigué, j’ai dit ça : il y avait la fille des Michel qui fumait sur le Pont. Tout le monde s’est arrêté un moment de manger, et puis j’ai vu tout de suite le visage d’Agnès qui souriait. Quand Agnès se souvient, d’abord elle sourit, c’est une chose rapide qu’on […]