de choses rythmées comme des battements de cœur, vivant ce livre c’est bien ce qu’il faut, vivant comme les traces, bave & mucus d’escargots à la queue leu leu, l’écriture comme une ville complexe aux multiples logettes et faces que seraient les adjectifs et les goûts divers de la phrase, les syncopes et silences pour […]

le miroir

(…) je ne croyais plus au passé, à cause de l’incertitude des souvenirs et de la valeur que j’attribuais aux livres lus. J’empruntais sans cesse à d’autres, leurs vue, leurs sentiments, leurs traits même. Ainsi avais je connu ce visage, ce mouvement du ciel, tel quart d’heure de paix dans la lumière d’un après midi […]