Lyon [à Paul Vantheuil 1952]

(…) parce qu’il ne s’agit pas d’imaginer, comme ça à partir de rien, mais plutôt de collectionner les images, souvenirs, personnages —leurs paroles, visages, allures … — , les lieux,  odeurs, circonstances, etc. Avec la complicité plus ou moins avouée des lectures, de l’accumulation des lectures oubliées et dont on a perdu la source. Tout […]

[variations 9] Journal d’Anne : Markus Berg

C’était un jour pluvieux de printemps, je me souvenais ce matin là d’un voyage à Boisroger où m’avait invité la veuve de Markus Berg, lui dont j’avais autrefois tellement aimé la « Suite des Collines ». Vous savez n’est ce pas que sur sa demande, son nom avait été masqué, Markus souhaitant n’apparaître en aucun cas afin […]