journal Spalding [24 février 1981]

(…) c’est un peu comme s’il s’agissait en racontant une vie, de mettre en parenthèse sa propre existence, alors oui celle de Frisch pourquoi pas, avec cette part de mystère d’un dénouement absent, avec ce déroulement à califourchon sur le milieu du siècle et sur deux pays. Son petit personnage me rend visite le soir […]