la ronde de novembre 2016

Bienvenue à Céline Verdier

pour cette ronde sur l’incipit « il était cinq heures du soir »

(cliquez sur le lien ci dessous pour entendre puis lire le poème)

cinq_heures_du_soir1-1

 

La ronde vous connaissez ?

Le  premier écrit chez le deuxième qui écrit chez le suivant…, etc. 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour la ronde de novembre 2016

  1. jfrisch dit :

    Bravo mille fois Céline , texte gai et plein de vie , voix magnifique Oui les textes sont faits pour être dits

  2. Ping : La montre de la montre (in « La Ronde ) | «Métronomiques

  3. Dom A. dit :

    « jfrisch » a résumé parfaitement mon sentiment 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s