Mémorables 3

20140418-212624.jpg

– la nuit de l’encre et son alcool insaisissable

– voir puis donner à voir les choses modifiées, la grâce des choses

– les visages entrevus dans un train ; tout le voyage

– l’ombre d’un hématome qui lui barrait l’œil et lentement coulait vers la joue (mais ses souvenirs encore vifs)

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :