l’amie, Rotterdam [1946]

je n’écris pas pour paraître dit-elle, sans l’écriture je ne sais rien , puis elle chuchote qu’elle aime ces ronds que font les mots lancés dans l’eau troublée du monde, comme si c’était de petits cailloux qu’on envoie (elle imite le geste) pour retrouver un chemin. Ensuite elle se tait, sourit vers l’intérieur: j’écris pour […]

(vases communicants fev 2012) Pas loin de la gare de Barentin

Tiers Livre et Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de « vases communicants » : et donc le premier vendredi de ce mois, Pierre (peinture) avec Christine (texte) écrivent ici et « un promeneur » écrit chez Pierre . La liste des participants se trouve sur un blog dédié à ce seul usage, tenu à jour, par Brigetoun. Ce […]

second jour de froid [Avril 52, Faucigny, Hôtel des rives]

(…) ce sont des moments comme ça où la force reflue, effet de sagesse, dépression, lucidité, physiologie peut être ou bien tout simplement comme cette mussitation des vieux alcooliques, un repli sur soi. Mettre en plus ou retirer quelques phrases du monde, à quoi bon ? barrer des adjectifs, modifier les temps de la phrase […]