orage [carnet rouge 1943]

« … cette nuit vers trois heures énorme bourrasque de vent, parmi les arbres : le raffut d’une plage un jour de tempête, le monde brûlé au lance-flammes etc. , et sur la rue Vergeoise une averse de grêle qui s’accumulait dans le caniveau. Au matin, tout le charbon du ciel avait été balayé, et le sommet des deux peupliers dansait doucement pour se moquer de mourir, flottant au milieu du bleu »

%d blogueurs aiment cette page :