deux textes

deux textes offerts en 2006 par Jean-Marie Perret

LES PLUMES DE BAUDELAIRE

D’insolences ! de portraits marron, silhouettes au sang, quelque fer le mordant (endormi dans l’odeur flagrante du silex, quand il se brise dans la craie humide où perce le pic, avec un bruit profond, créature pétrifiée) ; ne pouvant aimer sans quelque violence, un feu allumé le soir sous un arbre, immobile, veilleur de longtemps, froid de l’attente, le maudit.

CROQUER LA POESIE

Arthur dessinant un chat, Paul croquant Arthur, Delahaye ou Paterne silhouettant Paul et Arthur, que m’importait ? J’avais résolu d’aller moi-même dessiner Charleville, Londres peut-être. Ou photographier : car la photographie m’était devenue, avec l’âge, plus spontanée que le dessin. Lieux bizarres, hors du temps par la grâce de quelques poètes, leurs biographes, leurs exégètes. Je m’étais donc jeté dans ce voyage sur ce dessein très fort pour moi, très vague pour les autres, et qui ne pouvait rien dire à personne. Au soir, je m’étais trouvé dans le bar d’un hôtel qui n’était pas le mien. Sensation de foule, suffisamment de personnes s’entassant dans ce lieu assez petit, dont les parois vitrées multipliaient les globes jaunes. A la faveur de cette presse, une femme ni bien ni mal faite s’était collée contre moi, poitrine en avant, se plaignant de l’infidélité des hommes et autres mufleries. Les verres finis, je lui dis que je ne lui ferais pas passer une bonne soirée, que je partais dormir. Et elle, sans marquer aucune surprise, semblait déjà penser à autre chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :