papiers (3)

juste en arrière de toi
ton visage d’hier
et ce passé qui file
tout se brouille
tout tremble

il faudrait crier :
attention !
la vie passe, la vie ne s’arrête pas

or
tu es seul à piloter le vieil esquif
dans des parfums de diesel & de goémon :
et parfois dans ton souvenir

tu confonds
la petite Sirène
et la Reine de Saba

st-sulpice.1242729310.JPG

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :